toggle me
Férié
Commentaire(s): 0
Categorie: Actualité sociale

Le 1er Mai est un jour férié particulier qui est en principe obligatoirement chômé (c. trav. art. L. 3133-4). Il peut néanmoins être travaillé dans les établissements et services qui, en raison de la nature de leur activité, ne peuvent interrompre le travail (ex. : hôtels). Dans ce cas, les salariés doivent percevoir, en plus de leur salaire, une indemnité égale à 100 % de la rémunération de cette journée (c. trav. art. L. 3133-6).

Le 8 Mai n’est pas obligatoirement chômé mais la plupart des conventions collectives le prévoit.

  1. Si le 8 Mai est travaillé, aucune majoration de salaire n’est en principe due au salarié, sauf disposition conventionnelle ou usage plus favorable.
  2. S’il est chômé, les salariés mensualisés bénéficient du maintien de leur rémunération, sous réserve d’avoir au moins 3 mois d’ancienneté (c. trav. art. L. 3133-3). Le cas échéant, il faut tenir compte des usages ou accords collectifs plus favorables pour les salariés.

Catégories

pInterest

Canyon Ultimate CF SLX 2014
Fleur découpée avec une machine à jet d
Des légos grand-format imprimés sur imprimante 3D pour faire ...
Bracelet Multicolore | Du Vent dans les Perles
Collier tutti frutti
Mobile enfant : nuage, poulette
.
Hiding Router / cable box
water jet cut steel sign with rust patina
Follow Me on Pinterest



Ecrire un commentaire


huit − 1 =